Rechercher

La France veut mieux se préparer aux conséquences du changement climatique

Selon le deuxième plan national présenté jeudi, 3,5 milliards d’euros seront affectés à l’adaptation aux impacts du réchauffement climatique sur la période 2018-2022.

Par Pierre Le Hir Publié le 20 décembre 2018 à 20h07 - Mis à jour le 21 décembre 2018 à 13h28

Des canicules estivales, comme celles de 2003 ou de 2018, devenant peu à peu la norme ; des pluies torrentielles, telles que celles qui ont frappé l’Aude au mois d’octobre, plus fréquentes et plus intenses ; des côtes grignotées par la montée des eaux ; des incendies susceptibles d’affecter la moitié des forêts métropolitaines en 2050 ; des rendements agricoles compromis par les sécheresses ; une fonte accélérée des glaciers ; une biodiversité en recul continu et une recrudescence des espèces invasives ; une perte potentielle de 1 % à 3 % du produit intérieur brut d’ici à 2060… La France – même si elle est moins menacée que la plupart des pays en développement ou que les Etats insulaires soumis au risque de submersion – n’échappe pas aux conséquences du dérèglement climatique.

Des impacts de plus en plus « concrets, tangibles, palpables et importants », en métropole et davantage encore outre-mer, note le ministre de la transition écologique et solidaire, François de Rugy, qui présentait, jeudi 20 décembre, le deuxième plan national d’adaptation au changement climatique. Il s’agit, explique-t-il, de « mieux préparer la société française au changement climatique, en impliquant les principaux secteurs de l’économie (agriculture, industrie, tourisme, etc.) et les territoires. »

Atteindre la neutralité carbone au milieu du siècle

Ce dispositif est le pendant de la stratégie nationale bas carbone, qui vise, elle, à contribuer à la lutte contre le réchauffement planétaire par la réduction des émissions de gaz à effet de serre, avec l’objectif d’atteindre la neutralité carbone au milieu du siècle. Il s’inscrit dans la continuité de la stratégie nationale d’adaptation au changement climatique élaborée en 2006, elle-même suivie d’un premier plan national, qui couvrait les années 2011-2015.

5 vues

SOCIAL

  • Facebook
  • LinkedIn
  • Twitter - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube

CONTACT

Consultez-nous

pour une étude gratuite

partout en France

Siège social

 

Bernard Canonne

Président Fondateur  Fontaineo

+33 (0)6 80 15 37 04 

b.canonne@fontaineo.fr

 

Delphine Huguenin

Assistante commerciale

ZAC du pied des gouttes
25200 Montbéliard

+33 (0)6 47 94 45 02

d.huguenin@fontaineo.fr

Direction commerciale

Guy-Philippe Jeannotte 

Zac du pied des gouttes 

25200 Montbéliard
+33 (0)7 81 48 96 64 
guy-philippe.jeannotte@fontaineo.fr

Direction technique

Gilles Klein 

ZAC du pied des Gouttes

25200 MONTBÉLIARD 

0662456046

g.klein@fontaineo.fr

0805 691 264

technique@fontaineo.fr

Bureaux et ateliers

51 rue d'Egoutte

25400 EXINCOURT

Technicien de maintenance :

Christopher Besigot 

+33 (0) 06 11 31 11 52

c.besigot@fontaineo.fr

Animateurs des ventes 

Secteur Ouest/Sud Ouest :

Franck Leroux 

+33 (0)6 28 22 82 46 

f.leroux@fontaineo.fr

© 2019 FONTAINEO